Saguenay/Lac St-Jean 2016; Jour #3

Jour #3 LSJ 2016Commencons par le déjeuner! Digne d’un Roi et avec une fondue au chocolat comme surprise! Vive la fête de la Saint-Jean-Baptiste!

Comme promis, Maurice me reconduit à l’intersection en utilisant son 4×4 Artic Cat car le pickup refusait de démarrer ce matin. A 6h am, le thermomètre indiquait 6C. A mon départ vers 10h, il avait grimpé à 13C. Pas chaud chaud, mais le soleil promettait de me réchauffer progressivement.

La route est vallonneuse et borde le Saguenay, différente de celle que j’avais parcouru l’an dernier. Mes jambes ont accumulé de la fatigue et je crains de ne pouvoir compléter l’étape. L’avenir me prouvera que j’avais tors.  À l’approche de La Baie, j’embarque sur la magnifique piste cyclable qui longe la rive à marée basse. Des jeunes roulent en vélo sur la grève! À la sortie de la ville, je décide de m’acorder une pause pour bouffer un peu car je sais que plusieurs côtes pointent devant moi.

Mon GPS fonçtionne à merveille et m’indique la route à prendre. J’arrive à Chicoutimi vers 2:30h et je traverse le Saguenay par la voie cyclable. La ville est en effervessence et des kiosques proposent de la Street Food sur la place publique. À la sortie de la ville, une côte de 1 km à 12% me donne le goût de prendre une pose santé avant de la gravir! Quoi de mieux que l’éternelle guedille au poulet avec des frites! C’est tout ce qu’on propose outre les hotdogs, burgers et l’éternelle poutine que je ne me résigne pas à bouffer!

.

Je prévoyais demander asile chez un éleveur d’Alpagas à quelque kilomètres d’ici. Je n’avais pas pris le risque de téléphoner de peur d’encaisser un refus.  Arrivé à la ferme, je doute que ce soit celle que j’avais identifié avant mon départ.  Le charmant couple de propriétaire m’invite à piquer ma tente au milieu du parc. Douche et toilette privée en prime, Yes!!!

Je m’installe au milieu des Alpagas, chatons, chevaux nains et poules pondeuses! Encore une fois, la rencontre est magique!

Réjean et Monique, les proprios, me racontent qu’ils sont à la retraite et qu’ils ont entrepris cet élevage sur les terres patrimoniales pour leur plaisir. Dernèrement, Monique a hérité de la maison centenaire voisine. Après avoir réfléchi et plutôt que de la transformer en pension pour touristes, ils ont décider de l’offrir à la communté religieuse pendant un an pour héberger une famille de 8 réfugiés Iraqiens qui vivent dans un camp au Liban depuis plusieurs années. Réjean a activé ses contacts d’affaires pour lever plus de $12,000 afin de supporter l’oganisme religieux en charge de faire venir les réfugiés.  J’ai été abasourdi par la générosité de leur geste et je me suis fait un malin plaisir à offrir ma contribution. Il y a la grand-mère, le fils et sa femme ainsi que leurs 5 enfants qui sont attendus en septembre.  Réjean m’a montré leurs photos, quel projet emballant, je suis vraimnt fier d’eux!

Donner Au Suivant … qu’on appelle ça,

Sur ce, je vais aller m’installer pour ma première nuit de camping et je suis tout exité de dormir sous la tente!

Ciao et à demain en direct du Lac St-Jean!

Auteur : Pierre

À l'aube de la 60'n, je rêve de traverser les Amériques en cyclo-tourisme d'ici quelques années! En attendant, je parcours le Québec en cyclotourisme sur mon Surly et je transforme notre Tandem semi-couché Pino en Tandem Solaire afin de voyager avec Claudette! Early 60's, French Canadian, I love cycling, travelling, nordic skiing and enjoy life! Plan to leave home for a journey across both Americas in a near future!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s