Première et dernière semaine en France- Une fin tragique!

Je vous écrit un résumé pour vous mettre à jour en ce Samedi 1 juillet, Fête du Canada!  Le moral est au plus bas!

Dimanche 26 Juin: Journée complète à démonter la remorque, les panneaux, le tandem et faire entrer tout ça dans 3 boîtes de vélo. C’est la première fois que je déconstruis le tandem Pino en 2 sections!🤓. Un vrai casse-tête avec beaucoup de petites pièces, visses, boulons, écrou, tie wraps, câbles, et j’en passe. Au final, 3 boites de vélo de 32 kilos chacune. Le poids limite est de 25kg chez Air France. En plus de ça, on a la remorque, 2 sacoches Ortlieb et 2 sacoches de guidon.

 

J’ai réservé de l’espace en extra pour 3 boîtes de vélo dans l’avion à $120 chacune. On fait une prière en espérant qu’on ne se fera pas saigner à l’embarquement en raison des excédents!

Reste plus qu’à empaqueter les vêtements et le matériel de camping! Je vais vous confier un secret: Voyager léger en Tandem Solaire, on oublie çà! Par chance, nos batteries de 8 kilos chacune sont déjà rendues à Nantes!  Une belle surprise: Claudette nous a déniché une péniche pour nos 2 premiers dodos!

01204c03507b41cc22715c8b191cb17233b56520e8

Mardi, Nantes: Nous voici rendu à Nantes! Au départ de Québec, la ligne d’attente n’avançait pas au comptoir d’Air Canada.  Heureusement notre fils Guillaume est venu nous reconduire 3 heures avant le vol.  Les gens s’impatientaient…et l’ambiance était lourde.  Après une heure d’attente, nous attirons l’attention d’un commis avec notre plus beau sourire, le gars s’est mis à rigoler nous indique de s’avancer.  Après quelques bonne blagues et de ,a rigolade, il me dit qu’il nous offrait le transport de nos 4 grosses boîtes de vélo gratuitement.  Je n’en croyais pas mes oreilles en me dirigeant vers le comptoir d’embarquement des colis de grandes dimensions hors normes. L’inspecteur nous fait ouvrir toutes les boites.  Tout est en règle.. On doit mener une bonne vie!!!

Arrivés à Nantes avec 5 heures de retard, nous réalisons que nos 4 boîtes de vélos ont été égarées entre Montréal et Paris. Notre ami Thomas nous attendait à l’aéroport avec une camionnette pour transporter notre chargement…Déception! Il me remet les batteries que j’avais fait livrer de Chine et nous reconduit à notre gîte sur un péniche. L’endroit est paradisiaque et Pascaline notre hôte, d’une gentillesse extrême!

 

Nous sommes très fatigués mais heureux. Délicieux souper dans un petit bistro de Nantes. Mercredi matin, nous apprenons qu’air France a retracé 2 boites. Nous les recevrons ce soir. Un jour perdu sur notre calendrier et malheureusement impossible de prolonger notre séjour dans la péniche car complet jeudi. On prend ça relax, inutile de stresser sur des éléments hors de notre contrôle!

 

Mercredi soir, Pascaline reçoit un appel d’Air France nous indiquant que les colis seraient livré dans moins d’une heure. Nous les avons enfin reçu vers 21h. On donne un sprint et la remorque est finalement remontée vers minuit et demi.  L’une des fixations du panneaux arrière cassée par Air France . On fera réparer plus tard. Grosse journée, c’est le temps de retourner à la péniche pour un bon repos!

 

Claudette avait raison, on aurait du amener Jean-guy Camirand avec nous dans nos bagages! On aurait peut-être eu un problème d’excédent de poids supplémentaire??? Lol!!!

Jeudi 8h: J’ai complété le montage du vélo vers 14h, pendant que Claudette se rendait dans une usine de soudure http://www.guilberteau.com/ pour réparer le panneau. C’est Pascaline, notre hôte de la péniche qui a utilisé ses contacts pour trouver une soudeur d’aluminium. Elle y a même reconduit Claudette à 45 min de voiture de la ville. C’est Michel Guilberteau lui-même qui a accueilli Claudette. Réparation effectuée comme du neuf. Elle en a profité pour faire redresser la tige de la glissière arrière.

 

Nous avons finalement pu quitter Nantes vers 15h. Sortir de la ville s’est avéré un peu compliqué mais après quelques détours, on y est parvenu. La piste qui longe la Loire est calme mais le revêtement est inégal (asphalte cabossée, terre battue, gravier et nids de poules) mais les paysages de campagne sont agréable. La ligne de chemin de fer longe la piste et les TGV circulent fréquemment. On a bouffé des crêpés dans un camion resto au village de Mauve.

 

 

Première chute du voyage en entrant dans un tunnel pour piétons. Il y avait des marches au bout!!! Ouf, plus de peur que de mal mais ça saisit son homme. Nous avons poursuivi jusqu’à OUDON après avoir fait une petite pause pour récupérer nos esprits! Le camping le long de la voie ferrée ne nous a pas séduit donc hébergement chez l’habitant et souper dans un charmant petit Café.

Vendredi: Départ vers 10heures sous un ciel menaçant mais au sec.  Les paysages qui se succèdent nous remplissent de bonheur. Vers 14 heures, de petites averses nous obligent à revêtir nos vêtements de pluie. On fait une pause à Mauve pour déguster des crêpes dans une cantine ambulante. On repart en direction de Rochefort.  La route est belle, le vélo roule merveilleusement bien, c’est le bonheur total! Je ne cesse de répéter à Claudette combien nous sommes chanceux de réaliser ce périple.

 

On fait un crochet dans une ville pour trouver un fixation de sacoches Ortlied pour l’une d’entre elles. Décatlon, Intersport, personne ne garde les produits Ortlieb.  Tant pis, on verra rendu a Clermont Ferrand.  C’est alors que je remarque un bris sur la béquille avant du tandem.  La braquette de fixation droite s’est rompu lors de notre chute.  J’envoie un message à Anja au Vermont (celle qui m’a vendu le Pino) qui me transmet les cordonnées du représentant Hase en Allemagne.  Je lui téléphone sans succès et lui poste une photo de la pièce défectueuse. Sans réponse.

01c18829b12ad7d1d1bcc0ffa0f01a19f1558d2d6d

Vers 16h, le ciel se déchaine et il pleut tellement que mes lunettes rendent ma vision obstruées.  Je doit regarder par dessus pour distinguer le chemin. On décide de faire une pause à Rocheford pour reprendre nos esprit. Une bière dans un bistro tabac et on décide de trouver un gite dans la région. Recherche sur Internet pour localiser un gite das le village voisin à Savennière. L’aubergiste nous informe qu’il vaudrait mieux de souper avant d’arriver au village. On s’offre une bonne bouffe dans un petit café.  Foie gras de canard au menu!  Miammmmmmmm!

Vers 8:30h, en reprend la route vers notre gîte à 7 km de là. Le ciel est couvert mais la pluie vient de cesser.  On entre dans le village et débouchons sur une coquette place publique devant l’église au centre du village. Magnifique!  Je suis les indications de l’aubergiste sans trouver son emplacement. On revient au centre du village.  On rencontre le Maire qui est stupéfait par notre tandem!  Il est bien sympathique et on placote un peu. Séance de photos et de rigolade! On se quitte et reprenons la route du Gite. C’est alors que la roue avant glisse sur les pavés mouillés et que nous chutons violemment a moins de 10km/h. Les pavés mouillés étaient comme des plaques de glace. Claudette semble sérieusement amochée à la hanche droite.

 

Le Maire la reconduit au Gite en voiture et je ramène le vélo. Elle est incapable de marcher sur sa jambe droite. On contacte un médecin vers 22h.  Il recommande un anti-douleurs et d’attendre au lendemain pour réévaluer la santé de Claudette.  Somnifères et dodo jusqu’à 8h. Au réveil, il lui est impossible de mettre du poids sur sa jambe. On appelle l’assureur au Canada et ensuite l’ambulance. Direction hôpital d’Angers.

 

01726d7a28a86f338963a925cc9acfef31f9a85dc101655acea9f4272b9fab020f7684fd3a372495c1ce

Accueil chaleureux à l’hôpital d’Angers pour les cousins Québécois.  Les infirmières nous posaient des questions juste pour savourer notre accent québécois! Vraiment sympathique!  Merci Violette, notre médecin de garde.  Donc, radiographie pour un diagnostique encourageant : aucune fracture apparente! Étape suivante, le scanneur, car il faut déterminer ce qui empêche Claudette de se maintenir debout???

 

C’est là que ça se gâte. On aperçoit une fracture de la hanche. Terminus, tout le monde descend! Fin du Suntrip pour Pierre et Claudette!  Nous apprendrons après avoir consulté un orthopédiste à Québec qu’il s’agit en fait d’une double fracture du bassin. Ce n’est pas opérable et la période de convalescence pourra s’étendre entre 3 à 5 mois. C’est la fin notre saison de tandem en 2017!

Radio Clo 13-07-2017

Nous sommes samedi, je recherche un vol sans escale à Paris pour ménager Claudette.  Je réserve sur Air Canada en partance de Lyon.  On devra se taper 6 heures de route en camionnette pour rapporter le Tandem avec nous.

Ma voisine m’apprend qu’Air Transat offre une liaison Nantes\Montréal sans escales. Moins de 100km de route à parcourir par l’autoroute. J’annule donc le vol avec Air Canada.

Jean-François, notre hôte à Savennières est tout dévoué pour nous venir en aide. On part à la recherche d’une pharmacie ouverte le samedi, achète des béquilles et de la bouffe pour les 3 jours que nous y passerons.

Voilà où nous en sommes ce soir. Demain, j’entreprends le démontage du chameau.  Le moral est dans les talons!

 

Ciao les amis et vraiment désolé que notre passionnante aventure ne se termine de cette façon!  Merci pour la centaine de messages de sympathie que nous avons reçus de toute part! J’ai bien envie de brailler…mais ça n’apporterait rien de positif!

Chose certaine, nos aventures en Chameau ne font que commencer! Nous avons adoré les deux jours que ça a duré! Pour l’instant, j’ai besoin d’évacuer la pression! En attendant, allez nous visiter sur Facebook au pierre.julien.925

Ce matin, Frédéric Lepron m’a proposé de venir nous chercher mardi à Savennières avec sa camionnette pour nous reconduire à Nantes. Quelle gentillesse! Nous prendrons l’avion vers Québec jeudi midi.  Thomas a accepté de nous reconduire à l’aéroport avec nos 4 boîtes de vélos….si je réussis à en dénicher d’ici là?

Voici quelques bons moments de nos 4 jours de voyage en France!

 

 

 

 

 

Auteur : Pierre

À l'aube de la 60'n, je rêve de traverser les Amériques en cyclo-tourisme d'ici quelques années! En attendant, je parcours le Québec en cyclotourisme sur mon Surly et je transforme notre Tandem semi-couché Pino en Tandem Solaire afin de voyager avec Claudette! Early 60's, French Canadian, I love cycling, travelling, nordic skiing and enjoy life! Plan to leave home for a journey across both Americas in a near future!

7 réflexions sur « Première et dernière semaine en France- Une fin tragique! »

  1. Oh là là … quelle déception ! Nous avons suivi toute votre préparation qui semblait parfois complexe, mais certainement enrichissante et passionnante. Et une mauvaise chute stoppe tous vos projets. Cela me rappelle une chute avec ma fille : j’avais glissé également en tandem, au Pérou, sur un radier routier recouvert de mousse, revêtement piégeux qui ne se distinguait as « de loin », et qui nous avait valu une belle chute, quelques bosses et des petites réparations, mais rien de grave. On pense bien à vous et on souhaite une récupération rapide à Claudette. Ne baissez pas les bras, et gardez le moral pour de nouvelles aventures ! Grosses pensées à vous, Ariane, Seb, et les enfants.

    J'aime

  2. Quand je relis votre article, vous n’avez quand même pas eu de chance… Et en plus vous aviez testé le matériel sur plusieurs jours au Québec, sans trop de problème. On est bien triste pour vous. On gardera en tête, de notre côté, que ça peut arriver à tout le monde ce genre de pépin, dès qu’on n’est plus hyper concentré, ou un peu plus fatigué. Bon courage tout de même !

    J'aime

    1. C’est pas vraiment en raison de la fatigue mais plutôt en raison de notre inexpérience à rouler sur des pavés et encore pire… sur des pavés détrempés. Nous avons appris par la suite que nous n’étions pas les premiers cyclistes a qui c’ était arrivé à cet endroit…même à des piétons!!!
      PS: si nous réussissons à faire assurer Claudette, vous risquez de nous voir retontir en Septembre!!!

      Aimé par 1 personne

  3. je me suis tenue informée de la suite de vos incidents mécaniques et voilà que sur le commentaire suivant vous annoncez un dérapage de votre superbe engin et une chute de Claudette avec fracture de la hanche. Je suis navrée pour elle et pour vous aussi. Vous allez devoir la chouchoutet pendant quelque temps. Bon courage et à l’année »e prochaine !!!

    J'aime

    1. Merci Madame Gaston,
      Nous conservons de très bons souvenirs de votre accueil et charmant Gite. Nous vous remercions pour votre commentaire et de suivre nos aventures. Soyez sans craintes, nous reviendrons!
      Faites le bonjour à Juliette de notre part! Elle est devenue une vedette de notre Blog!
      Pierre et Claudette

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s