Le moment de vérité approche…

Dernière semaine de février, le temps s’écoule à une vitesse folle. J’ai fini par recevoir toutes les commandes manquantes la semaine dernière.  Jean-Guy a usiné toutes les pièces pour fixer les 2 batteries sous le siège de Claudette. Leur position basse assure la stabilité du tandem et les protège un peu des intempéries. On est particulièrement fier du résultat…un travail de pro!

À un certain moment, j’ai eu un doute quant à la résistance des 2 batteries aux changements de températures et la pluie.  J’ai donc posé la question au manufacturier EM3ev et voici la réponse que j’ai obtenu:

The battery packs that you have are waterproof and the BMS and the CNC welded terminations are covered with a layer of dielectric film. Frankly, drilling a hole is a bad idea and will mean that the battery pack is no longer waterproof and it also risks the possibility that you could damage the battery pack.

Me voici donc rassuré!

Reinhard m’a fait parvenir d’Allemagne toutes les extensions électriques qui manquaient pour relier le moteur et les périphériques aux batteries et au Moniteur CA-BBS.  Bref, une grosse couette de fils qu’il faudra bien relier tout le long du cadre pour éviter de les accrocher en pédalant.

Les périphériques autour du moteur sont multiples.

  • Démarreur
  • Accélérateur
  • Capteur de frein
  • Capteur de vitesse
  • Capteur d’embrayage
  • Capteur de température du moteur
  • Capteur de pédalage assisté
  • et bien entendu le contrôleur qui est à l’intérieur du moteur.

Après mûres réflexions, on a choisi l’intérieur de la remorque pour abriter les 2 chargeurs solaires. Nous craignons qu’ils ne soient vulnérables aux intempéries et aux chocs. Les câbles qui les relient partent dans 2 sens: 1) Depuis les 4 panneaux solaires pour transformer l’énergie solaire et 2) Vers les batteries et le 2ième moniteur CA-SA pour gérer l’approvisionnement en énergie solaire pendant le parcours.

cablage-power

Je voulais avoir 2 lumières rouges clignotantes à la queue de la remorque. Celles que j’ai importées de Chine ne clignotaient pas. Frédéric m’a trouvé un relais électronique sur EBay. Comme le vendeur était situé en Californie et qu’il n’expédiait pas vers le Canada, j’ai fait livrer les relais chez un ami vivant près de Los Angeles. Son frère en visite à ce moment là me les a rapportées quelques jours plus tard. Je suis un peux merdeux comme on dit au Québec!  Frédéric a dû ajouter une résistance au circuit électrique des lumières pour que ça fonctionne. Cependant, nous ne sommes pas satisfait à 100% car la résistance chauffe après une utilisation prolongée. Frédéric est en train de concocter une nouveau circuit électronique.

tail-light-flash-1

À la fin d’un bonne journée de travail samedi dernier, j’ai mentionné à Jean-Guy que j’avais eu une idée un peu folle pendant la nuit (ouin…le Suntrip me tient éveillé régulièrement à compter de 4 ou 5h du matin ). Si on arrivait à intercaler des glissières pas trop lourdes par dessus les 2 panneaux solaires inférieurs, nous pourrions utiliser les 2 panneaux supérieurs pendant que je roule en les extrayant vers le coté droit comme des tiroirs (ce serait trop risqué de se faire accrocher par un véhicule si on les faisait sortir du côté gauche).  Ça me permettrait d’augmenter ma production d’énergie de 50% à 60%. Super! qu’il me répond, et nous voilà repartis pour quelques jours de bricolage!

J’ai commencé à installer les pièces d’équipements que j’ai importées. Un support inclinable sur le cadre avant pour la bouteille de Claudette.  Une extension pour le phare de 400 lux 48V et une barre en forme de T pour soutenir les 2 afficheurs Cycle-Analyst sur le guidon.

J’ai quand même hâte de passer de la théorie à la pratique et de m’embarquer sur la route avec Claudette. Nous n’avons aucune idée de ce que nous réserveront les premiers road tests. Est-ce trop lourd? pas assez malléable? trop physique? pas assez puissant pour le poids de la charge? Arriverons-nous à monter les côtes? et le freinage avec la remorque qui pousse à l’arrière? Est-ce que les panneaux solaires fonctionnent?

Je dois avouer que tout ça me rend quand même un peu anxieux!

 

 

 

Auteur : Pierre

À l'aube de la 60'n, je rêve de traverser les Amériques en cyclo-tourisme d'ici quelques années! En attendant, je parcours le Québec en cyclotourisme sur mon Surly et je transforme notre Tandem semi-couché Pino en Tandem Solaire afin de voyager avec Claudette! Early 60's, French Canadian, I love cycling, travelling, nordic skiing and enjoy life! Plan to leave home for a journey across both Americas in a near future!

Une réflexion sur « Le moment de vérité approche… »

  1. Bravo! Ça progresse vraiment bien! Il va falloir te donner un diplôme d’ingénieur bientôt, c’est malade toutes les connaissances que ça prend pour mener à terme un tel projet. Je suis aussi très curieuse de connaître les résultats des tests routiers.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s