Gros problème mécanique!!!

Je l’attendais pas celle-là, le moteur fait des siennes!  Au cours des dernières sorties, j’ai remarqué que mon pédalier avait un lousse quand mes manivelles franchissaient l’axe entre midi et 13h. Sur environ 1 à 2 centimètres de rotation, les manivelles tournent dans le vide.  Après vérification, j’ai constaté qu’il y avait effectivement un bris dans l’arbre du pédalier, quelque soit la position des manivelles.

J’attends avec impatience le verdict du vendeur EM3ev en Chine …

Voici ce que ça donne:

Trois nuits d’insomnie consécutives et toujours pas de nouvelles.  Mon moral est au plus bas et j’envisage tout les scénarios imaginables. Assoupi dans le divan pour récupérer un peu de sommeil, une idée me sort de ma léthargie et me frappe comme un coup bâton de baseball dans le front: Et si ce n’était pas le moteur le coupable??? Je bondis sur mes pieds et me rend à l’atelier pour vérifier mon hypothèse: E=mc² !  Je démonte le pédalier et vérifie l’axe du moteur.  Aucun jeu!  Bingo! c’est la roue libre du pédalier qui relie le mien avec celui de Claudette qui fait défaut.

Il faut que je vous explique que le Tandem Pino possède la particularité de permettre au Stoker (Claudette) de cesser de pédaler quand ça lui chante même si le Capitaine (votre serviteur) continue de mouliner. Pour rendre cela possible, le pédalier côté stoker est muni d’un mécanisme appelé Roue Libre (Freewheel) semblable à celui qu’on retrouve dans le moyeu arrière de tout vélo pourvu d’une cassette à pignons.

Je transmet donc ma vidéo au Distributeur Hase dans le Vermont qui me confirme mes appréhensions. La gentille propriétaire, Anja, me promet une pièce de rechange dans les jours à venir. Ouf, j’ai l’impression qu’on vient de m’enlever un poids de 200 kilos sur les épaules! À six semaines de notre départ, je craignais que notre programme d’entrainement ne soit compromis voire même notre aventure rendue impossible à concrétiser.

Pendant ce temps, je continue à me battre avec Air France pour qu’on me confirme l’enregistrement des 3 boîtes de vélos contenant le tandem et les panneaux solaires en plus de la remorque.  Ça fait 2 mois qu’on me donne des informations contradictoires et qu’on me reporte la confirmation. Chaque bagage ne doit excéder 23kg et la somme de Longueur + Largeur + Hauteur < 158cm. Ça me fera donc un total de 4 bagages hors dimension à raison de $720 pour l’aller et $720 au retour. Ayoye!  J’ai vérifié auprès de DHL pour les expédier par avion cargo et c’est encore plus cher, d’autant plus que je devrais me séparer de nos équipements 2 semaines avant notre départ, interrompre nos entrainements, trouver quelqu’un en France pour les réceptionner et les dédouaner, etc.. Admettons que je ne serai pas surpris si je dois me battre avec les préposés de chaque aéroport pour faire embarquer toutes nos boîtes. Ça promet des argumentations épiques!

Depuis une semaine, nous roulons tout les jours entre 45 et 65 km. Je fais attention pour y aller progressivement afin d’éviter les blessures. Les genoux chauffent, mon cul se plaint de moins en moins et ma nouvelle selle Brooks s’assouplit un peu plus à chaque sortie. Claudette performe comme une athlète et son programme d’entrainement en salle semble porter fruit. Je suis très fier d’elle! J’aimerais qu’on atteigne les 100km par sortie avant d’entreprendre une expédition de plusieurs jours dans les montagnes de Charlevoix. Le tandem, avec son chameau bien chargé, est stable et agréable à conduire mais il faut le piloter en souplesse. Les démarrages sont plus hésitants, mais un coup d’accélérateur nous permet de le stabiliser rapidement dès les premiers mètres. En deçà de 10km/h, la conduite devient plus chancelante et du même coup, il faut porter attention aux véhicules qui surgissent par derrière. Dans les montées à plus de 10% d’inclinaison, toutes nos capacités sont mises à contribution pour maintenir notre vitesse. Malheureusement, il n’existe dans notre région aucun cols comparables à ceux des Alpes pour se pratiquer. On souhaite que la dénivellation du parcours ne sera pas insurmontable!

Jusqu’à maintenant, les automobilistes sont respectueux et notre bruyant klaxon AirZound attire l’attention lorsque les situations urgentes s’imposent. J’avoue cependant qu’il m’arrive de brûler des arrêts obligatoires et quelques lumières rouges lorsque c’est sécuritaire afin d’éviter de mettre le pied à terre. Nous avons été semoncés de quelques coups de klaxons à deux ou trois reprises par des automobilistes frustrés qui manifestaient leur mécontentement en raison de notre méfait!

Chacune de nos sorties nous réconforte quand aux performances de notre monture. Le moteur nous permet de monter allègrement des dénivelés de plus de 14%, nous avons testé des pointes de 50km/h sur le plat.  Dans les descentes abruptes, nous avons atteint 70Km/h en utilisant tout de même les freins pour rassurer Claudette. J’ai pas de difficulté à imaginer que nous aurions pu dépasser les 80km/h en se laissant aller.

Concernant nos 2 batteries d’une capacité de 23.8Ah chacune, nous consommons rarement plus de 3Ah à l’heure sur un dénivelé positif de 400 mètres et un parcours de 50 kilomètres. De leur côté, les 2 panneaux utilisés pendant que nous roulons rechargent entre 1 et 2Ah à l’heure sous un ciel semi-nuageux du mois de mai. On est encore loin de l’équinoxe!  Mes premières estimations me confirment que nos batteries nous garantissent une autonomie journalière largement suffisante mais je ne sais pas encore si nos panneaux rechargeront suffisamment ces dernières sous une météo peu clémente. J’espère que nous aurons le temps d’élucider cette question avant notre départ!

Sortie 28 Avril (1)

Ha oui j’oubliais…le météo est passée de 6°C à 20°C depuis une semaine.  On annonce même jusqu’à 35°C au cours des prochains jours! Décidément, le réchauffement de la planète fait vaciller les pronostiques les plus conservateurs.

 

Auteur : Pierre

À l'aube de la 60'n, je rêve de traverser les Amériques en cyclo-tourisme d'ici quelques années! En attendant, je parcours le Québec en cyclotourisme sur mon Surly et je transforme notre Tandem semi-couché Pino en Tandem Solaire afin de voyager avec Claudette! Early 60's, French Canadian, I love cycling, travelling, nordic skiing and enjoy life! Plan to leave home for a journey across both Americas in a near future!

Une réflexion sur « Gros problème mécanique!!! »

  1. je n’ose pas écrire sur ton site

    Ça me semble une entreprise bien hasardeuse. Contente avec toi que ce n’était pas le moteur mais ton pédalier. Une chance que tu as découvert cela avant de partir!

    Les côtés au Lac Beauport o « la Miche » (??)
    dans Charlevoix je crois ne te donneraient
    pas la dénivellation recherchée?

    Il n’y a personne parmi les organisateurs qui ne peuvent t’aider ?

    Les difficultés avec le transport en avion sont le bout du boutt . Il y a pourtant bien des sportifs ou musiciens… qui transportent toutes de formes ét de poids…

    Bonne chance ét ne te décourage pas! Si je peux t’aider financièrement n’hésite pas!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s